Enquête COVID19

 

Contexte

Face à la situation de crise sanitaire sans précédent que nous vivons actuellement, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) s’adresse à toutes les personnes qui participent aux études épidémiologiques en France, quels que soient leur âge et leur sexe, pour répondre à un questionnaire sur l’épidémie de Coronavirus (COVID-19).

Les données recueillies seront analysées très rapidement, à intervalles réguliers, au cours de cette période de confinement afin de fournir très rapidement et régulièrement aux pouvoirs publics des informations sur :

  • Les symptômes,
  • Leur prise en charge,
  • Le respect des mesures de confinement.

 

Objectifs

Les objectifs de cette enquête en population générale sont :

  • D’évaluer l’incidence des symptômes du COVID19,
  • De comprendre comment les différentes mesures sanitaires sont vécues et suivies par la population
  • Savoir comment les familles vivent et s’organisent au cours de cette période de confinement.

 

Pourquoi demander leur participation aux familles Epipage 2 ?

Nous vous proposons cette enquête non pas parce que nous estimons que vous ou vos enfants êtes plus à risque d’être contaminés ou de développer des formes graves. Les informations scientifiques disponibles à ce jour montrent que les enfants présentent, dans leur grande majorité, des formes peu graves. Les cas graves sont extrêmement rares.

Mais nous savons que vous, parents d’enfants Epipage, êtes particulièrement sensibles à l’avancée des connaissances dans différents domaines de la santé et que vous êtes donc susceptibles d’être intéressés par cette enquête et contribuer à la recherche dans ce domaine en France.

 

Déroulement de l’enquête

  1. Vous allez recevoir un courriel présentant rapidement le projet.
    • Ce courriel comportera un lien.
    • En cliquant sur ce lien, vous activerez un compte vous permettant d’accéder aux questionnaires de l’enquête.
    • Si vous n’activez pas ce compte, cela voudra dire que vous ne voulez pas participer à l’enquête.
  2. Un premier questionnaire vous sera proposé. Divers sujets y seront abordés :
    • La composition de votre foyer, votre logement,
    • Les éventuels symptômes présentés par votre enfant et des informations sur sa contamination, si tel est le cas,
    • Votre santé,
    • L’application des mesures barrières dans votre famille,
    • L’impact du confinement sur votre environnement familial.
  3. Tous les 15 jours jusqu’à la fin de l’épidémie, un courriel ou sms (à votre choix) vous sera adressé pour vous proposer de compléter d’autres courts questionnaires, portant sur:
    • Les éventuels symptômes de votre enfant depuis le dernier contact,
    • Les symptômes vous concernant.
  4. Si vous ne pouvez pas remplir un de ces questionnaires, ce n’est pas grave, vous aurez la possibilité de remplir le suivant.

  5. A l’issue du confinement, un dernier questionnaire vous sera adressé, dressant un bilan de votre ressenti au cours de cette période.

 

Réalisation de tests sérologiques

Afin d’étudier l’évolution de la circulation du virus dans la population, nous proposons aux familles ayant complété les questionnaires, de bénéficier d’un test sérologique. Ce test permet de mesurer la « séroconversion » c’est-à-dire la présence dans le sang d’anticorps signant la présence, actuelle ou passée, du virus dans l’organisme, même en l’absence de tout symptôme.

Votre enfant et un des ses parents pourront bénéficier de ce test.

Si vous et votre (vos) enfant(s) êtes d’accord, un kit de prélèvement vous sera adressé à votre domicile. Vous pourrez réaliser un auto-prélèvement sanguin au bout d’un doigt. Ce prélèvement, très peu douloureux et simple, s’effectue grâce à un auto-piqueur à aiguille rétractable et à usage unique. Il permet de déposer cinq gouttelettes de sang sur un papier buvard. Une notice explicative détaillée et imagée vous sera fournie en même temps que le kit de prélèvement.

Pendant toute la durée de la recherche, ces éléments biologiques seront conservés à la Fondation Jean Dausset. Cet organisme offre toutes les garanties de qualité scientifique et technique, de sécurité et de confidentialité (www.cephb.fr)

La recherche d’anticorps contre le virus qui cause le COVID-19 sera réalisée par le laboratoire de la Faculté de médecine de Marseille sous la coordination du Pr Xavier de Lamballerie.

Plus vous serez nombreux à participer, plus les données sur le taux d’infection de la population seront fiables et permettront aux autorités de mettre en place les mesures adaptées à notre protection.

Nous comptons sur vous !

 

Cette étude a été autorisée par la Commission Nationale Informatique et Libertés (décision DR-2020-161 suite à la demande d’autorisation 920139) et par le Comité de Protection des Personnes Sud Méditerranée III, autorisation 2020.04.24 bis_ 20.04.22.74247).

Vous ne nous avez pas encore transmis votre adresse courriel? Envoyez nous un mail à l'adresse habituelle ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ), en vous identifiant.

Un très grand merci à tous pour votre participation …et prenez soin de vous !

 

Vos questions sur l’infection

Vous trouverez ci-dessous une liste des questions fréquemment posées.

Nous vous invitons également à consulter le site de la Société Française de Néonatalogie qui propose des conseils pour vous aider à gérer au mieux le confinement de votre enfant (https://www.societe-francaise-neonatalogie.fr/familles ).

Vous trouverez également une mise à jour des dernières informations scientifiques disponibles sur le site de la Société Française de Pédiatrie (https://www.sfpediatrie.com/actualites/coronavirus-covid-19 ).

Si je renseigne les symptômes de mon enfant dans le questionnaire, pourrez vous me dire s’il est infecté ou non ?

Malheureusement, nous ne sommes pas habilités à réaliser ce diagnostic ou à faire un retour individuel des résultats de l’enquête. En cas de doute, contactez votre médecin traitant.

Mon enfant présente des symptômes, à qui dois-je m’adresser pour le faire tester ?

Vous devez contacter par téléphone votre médecin généraliste ou pédiatre ou le service d’urgence pédiatrique le plus proche.

Les symptômes chez l’enfant sont ils différents de ceux décrits chez l’adulte ?

Non, à priori ce sont les mêmes. Du fait de la rareté des formes graves chez l’enfant, il y a peu de description de ces formes dans la littérature médicale.

Quels sont les symptômes de l’infection chez l’enfant ?

  • Fièvre ou sensation de fièvre,
  • Mal à la tête,
  • Mal à la gorge,
  • Conjonctivite accompagnée de fièvre,
  • Fatigue inhabituelle
  • Courbatures/douleurs musculaires,
  • Toux,
  • Nez qui coule,
  • Troubles du goût, ou de l’odorat,
  • Mal au ventre,
  • Nausées / vomissements,
  • Diarrhée.
  • Apparition de rougeurs, engelures, plaques persistantes sur les mains, les pieds ou le visage.

Quels sont les signes qui doivent m’inquiéter ?

La présence de difficultés respiratoires, douleur dans la poitrine, maux de tête très intenses, vomissements incessants, somnolence sont des signes qui doivent vous conduire à appeler votre médecin généraliste, votre pédiatre ou le service d’urgences pédiatrique le plus proche.

Mon enfant a eu des problèmes respiratoires à la naissance, est il plus à risque que les autres enfants d’être infecté ou de développer une forme grave de la maladie ?

A ce jour, les formes graves sont exceptionnelles chez l’enfant, il est donc difficile de dire quels sont les enfants les plus à risque.

Mon enfant a eu des problèmes respiratoires à la naissance, existe-t-il des précautions particulières à prendre dans ce cas ?

Il n’y a pas de mesures particulières, en dehors du confinement et des gestes barrières.

Mon enfant présente une pathologie chronique nécessitant un traitement de fond. Dois-je poursuivre ce traitement ?

Continuez de donner les traitements médicamenteux à votre enfant en cas de traitement de pathologie chronique sauf avis contraire de votre médecin. Les ordonnances périmées pourront être utilisées en pharmacie pour la délivrance du traitement jusqu’au 31 mai. Le médecin de votre enfant pourra aussi effectuer une téléconsultation si besoin et vous envoyer une nouvelle ordonnance par email.

Mon enfant présente des troubles de l’attention, comment dois-je gérer cette période de confinement ?

  • Continuez de donner les traitements médicamenteux à votre enfant en cas de traitement de pathologie chronique sauf avis contraire de votre médecin.
  • Continuez, si possible, à organiser les journées de votre enfant telles qu’elles l’étaient avant le confinement:
    • maintenez des heures fixes de coucher/lever et de repas,
    • organisez des temps de socialisation avec des personnes situées en dehors de votre domicile (famille, école) par téléphone ou visuellement (Skype, Facetime …), des jeux en famille,
    • si possible, proposez une activité physique quotidienne,
    • si vous le pouvez, maintenez un temps de travail scolaire via les supports pédagogiques fournis par chaque établissement.
  • Parlez de la situation actuelle à votre enfant de manière calme et adaptée à son niveau de compréhension. Il faut avoir des paroles rassurantes (pour l’enfant, pour sa santé et celle de son entourage) et essayez de l’interroger sur ses inquiétudes.
  • Prenez soin de vous en tant que parent. L’anxiété se transmet : quand les parents sont anxieux, les enfants aussi, il est important de prendre aussi soin de vous en tant que parent, il faut vous informer mais attention à ne pas écouter en boucle les chaines d’information qui peuvent majorer l’anxiété.

Si je ne participe pas à cette enquête, puis je participer aux autres étapes de suivi Epipage ?

Oui, bien sûr. Vous êtes libre d’accepter ou de refuser cette enquête. Cela ne modifie en rien votre participation aux étapes ultérieures d’Epipage 2.

Bâtiment Recherche - Hôpital Tenon
4, rue de la Chine 75970 Paris Cedex 20